Français
English

Actus

9/02/15
ELEVES ETUDIANTS DE L'EDIM

Pendant la durée du festival, ce blog accueillera les critiques et analyses de concerts rédigées par des élèves de fin d'études de l'Ecole de Musique Edim.

 

« L'auditorium du musée du quai Branly était ce samedi 7 février en parfaite adéquation avec le ‘Silk' quartet de Louis Sclavis, dont le projet musical reposait sur une allégorie sonore de la route de la soie.
Tout au long du concert, on divague entre rigueur des thèmes rythmico-motiviques fortement emprunts d'atonalité, et frénésie électrique, avec notamment la guitare de Gilles Coronado dont l'ostinato sur « Dance for Horses » m'a évoqué un certain « Dark Side of the Moon » des Pink-Floyd.
Une haute tension musicale, certes, mais un continuum de rythmes complexes joués aux percussions par Keyvan Chemirani, qui finalement adoucira ce climat avec une très grande fluidité de jeu.
Un morceau que j'ai particulièrement aimé, c'est « L'autre rive », de par la beauté des thèmes, légèrement tintés de blue notes dans l'introduction de Moussay au piano, et enfin ce passage ou est discrètement inséré un rythme qui vous donnerait envie de danser un tango.
Je cherche encore la route de la soie, ah la voilà ! Cela doit venir de cette percussion qui dans « Parfum d'exil » m'a laissé entendre les pas d'un géant qui enjambait le Taklamakan avec, dans une main du sel et dans l'autre de la soie !
Bref, le barde Louis Sclavis m'a enchantée avec le très beau son qu'il tire de sa clarinette basse, et à travers ses œuvres, qui ouf! n'avaient rien à voir avec l'ethno... ou l'anthro.. quelque-chose. C'était même un peu rock'n roll pour une route de la soie !
Le concert est en replay sur Arte concert. »


Véronique Audin, 41 ans - violoniste - 2ème année en Dem jazz.

 

//////////////////////////////////////////

 

Samedi 7 février, 18h au musée du quai Branly. Le Théâtre Claude Levi-Strauss est plein, rempli d'un public âgé de 65 ans en moyenne. La salle est magnifique, les plans lumière, basique mais efficace, l'acoustique parfaitement confortable. Cinq caméras filment les musiciens en gros plan et projettent en direct leur portrait sur un tissu noir tendu en fond de scène sur une hauteur vertigineuse. La mise en espace est juste splendide !
La musique du ‘Silk' Quartet a été décourageante de simplicité. Les thèmes de ce programme sont extraordinairement romantiques, énoncés pour la plupart à l'unisson, en tutti. Et j'ai ressenti qu'en l'occurrence ce genre musical est vite ennuyeux. Les thèmes sont harmonieux mais l'arrangement et l'harmonisation superficiels sont à la limite de la condescendance pour le niveau d'éducation culturelle du public.
Un concert décevant, à la fois très joli et très paresseux. Les recherches personnelles de Louis Sclavis devraient lui permettre de créer une musique moderne, intelligente et émouvante, au discours complexe et sensible.

 

Louise Bigorgne, musicienne classique professionnelle (chant et violoncelle) - directrice artistique du label indépendant Amacello depuis près de 15 ans, j'ai 38 ans et j'étudie le jazz à l'EDIM depuis moins d'un an.


Post Scriptum : on était bien au même concert! On a même été boire un pot à Saint Germain après et on a bien profité de cette chouette soirée!
Véronique & Louise

 

instagram

thèmes

jemeel moondoc  groove  Jean Rochard  compte-rendu  Hasse Poulsen  #Sdh25  chad taylor  Naomi Shelton  Tony Malaby  poétique noire  humour  rencontres  Louis Sclavis  instagram  playlist  Ambrose Akinmusire  Vision festival  Conduction  blog  art 

historique

2016
2015
2014
2004
Domaine départemental Chérioux
4 route de Fontainebleau
94407 VITRY SUR SEINE CEDEX
Billetterie : 01 46 87 31 31
Administration : 01 41 73 11 65
Inscrivez-vous
à notre NEWSLETTER